UN PROJET QUI MENACE DE DEFIGURER

 LE SITE CEZANNIEN DU "TERRAIN DES PEINTRES"


Avant   Apres

Article paru sur La Provence le 2 juin 2013



Le "Terrain des Peintres" site Cézannien

La création du « Terrain des peintres » date de 1989 où il a été détaché du Domaine de la Marguerite et cédé à la commune en 1989, car il se situait précisément à l'endroit où le peintre Paul Cézanne plantait son chevalet. En 1999 la mairie l'a aménagé en réalisant une grande voie dallée qui serpente jusqu'au bas du terrain. Les visiteurs peuvent ainsi jouir à chaque tournant d'une vue préservée sur la montagne et la campagne qui la précède. En 2006 pour le centenaire de la mort de Paul Cézanne, des tableaux de Cézanne ont été installés sur la petite esplanade située en haut du terrain.

L'ensemble constitué du jardin paysagé et du belvédère s'intègre parfaitement dans cet environnement privilégié et constitue un des sites Cézanniens les plus visités de la région.

Or ce site est maintenant menacé car cette vue magnifique rique d'être définitement affectée en raison d'un projet immobilier démesuré dans cet environnement.


Le projet

 

La maison de retraite Paul Cézanne, se situe en bas et légèrement sur le côté du terrain. Avec ses trois niveaux et sa hauteur hors normes, le bâtiment actuel, est largement le plus imposant du voisinage (voir photo 1). Cependant étant assez largement décalé du champ de vue principal du Terrain des Peintres, il laisse relativement dégagé le panorama et l'environnement paysager. Héritage du patrimoine architectural des années 50, il est d'une laideur architecturale reconnue.

La maison de retraite, bâtie dans les années 50, n'est plus aux normes et doit être réhabilitée. Elle a été rachetée par un important groupe, spécialisé dans ce secteur, qui pour des raisons de rentabilité se propose non seulement de réhabiliter l'existant mais de doubler son volume. L'extension va consister à :

- rallonger le bâtiment existant au mépris des normes de hauteur du POS, par une extension de 11 mètres de long sur plus de 12 mètres de haut,

- construire un nouveau bâtiment de 40 mètres de long et de 10 mètres de haut perpendiculaire à l'existant à l'emplacement du jardin actuel, laissant juste un peu d'espace pour quelques places de parking.

 


Le site Cézannien défiguré

Le projet d'extension de la maison de retraite Paul Cézanne pour lequel La Mairie d'Aix a accordé le permis de construire PC1300112J0204, représente une réelle menace pour le cadre, l'atmosphère particulière du lieu et surtout la vue sur Sainte -Victoire.

Les deux bâtiments du projet d'une hauteur respectivement de 10 m et 13 m représentent environ 4000 m2 de plancher sur environ 5000 m2 de terrain. Cela donne un COS (coefficient d'occupation du sol) de l'ordre de 80%, nettement supérieur au COS autorisé de 30 % pour les habitations, dans ce lieu « protégé ». Ce projet est largement au-delà des contraintes architecturales qui avaient été imposées pour des raisons de protection environnementale, aux maisons du Domaine de la Marguerite voisin. Il en résulte un volume bâti particulièrement important constituant une erreur d'urbanisme évidente dans le cadre de cet environnement.

Le nouveau bâtiment est une véritable muraille de trois niveaux (voir photos 2), qui culmine à plus de 10 mètres de hauteur sur 40 mètres de longueur, et qui s'avance en direction du « Terrain des Peintres ». Tout au long du terrain, la vue sur la montagne Sainte-Victoire et la vue sur la belle campagne environnante vont être profondément polluées par ce projet, seule l'esplanade terminale restant en partie préservée du fait d'une végétation pré existante.

L'environnement vivant ou peignait Cézanne au cours des dernières années de sa vie, qui avait été préservé presque miraculeusement de l'urbanisme grandissant, va se trouver ainsi définitivement défiguré et pourrait se réduire à une simple plate-forme panoramique.

En conclusion, ce projet aura plusieurs conséquences néfastes que la mairie d'Aix en Provence a voulu ignorer jusqu'à ce jour; ce sont :

 

- Une urbanisation irréversible des vues et perspectives de la Sainte Victoire à partir du Terrain des Peintres, un site Cézannien étape importante du circuit touristique Aixois,

- Une densité et une hauteur de construction hors normes pour le quartier,

- Des risques importants pour la circulation du fait du faible nombre de places de parking prévues.

 


La Pétition


Confrontée à une demande de permis de construire d'une telle ampleur dans un environnement aussi exceptionnel, la Mairie aurait dû consulter directement les habitants du quartier et leur CIQ en amont, ce qu'elle n'a pas fait.

Il nous reste donc la pétition pour faire entendre notre voix et demander qu'un lieu plus approprié soit trouvé à Aix pour un tel projet. Ces lieux ne manquent pas vu l'immense superficie de la Ville d'Aix en Provence.

Pour préserver ce site unique de notre patrimoine aixois, nous vous invitons à signer notre pétition pour empêcher la réalisation de ce projet et conforter notre démarche d'intérêt public.